Pourquoi le 3ème pilier est utile pour les jeunes

Lorsque vous atteignez l’âge de dix-huit ans, vous recevez non seulement le droit d’apprendre à conduire, mais à partir de ce moment, vous pouvez également cotiser au 3e pilier. Mais est-ce que cela vaut la peine d’épargner pour la prévoyance vieillesse privée si tôt ?

La plupart des jeunes entre 18 et 25 ans sont encore en formation. Pendant la formation professionnelle, ainsi que pendant les études, le revenu est faible. Il est donc compréhensible que les jeunes n’aient pas pour priorité absolue d’investir dans les régimes de retraite privés. Après tout, les petits montants en jeu ne font guère de différence et il reste encore suffisamment de temps pour compléter le troisième pilier – mais cette appréciation est-elle pertinente ? Ces trois raisons plaident en faveur d’un investissement précoce dans la prévoyance vieillesse privée.

Générer des revenus

Même le versement de petits montants dans le 3e pilier peut déjà être utile. D’une part, un certain nombre de petites contributions s’accumulent pour permettre une économie considérable, et d’autre part, les montants versés procurent un rendement. Toutefois, avant de vous décider pour une méthode d’épargne, vous devez obtenir des informations complètes sur les différentes options. Bien qu’aucun intérêt négatif ne soit appliqué sur les comptes de retraite, le rendement des comptes bancaires n’est pas exaltant dans le climat économique actuel. Toutefois, il peut être intéressant d’investir dans un fonds d’investissement du 3ème pilier.

Economiser des impôts

Les économies d’impôt qui en résultent sont une raison importante pour laquelle les versements dans le troisième pilier sont intéressants. Les versements au 3e pilier peuvent être déduits du revenu imposable, au moins jusqu’à un montant de 6826 CHF pour les non-indépendants. En outre, le capital accumulé est exonéré de l’impôt sur la fortune pendant la durée du 3e pilier. Le montant réel des économies d’impôt dépend en grande partie du canton de résidence. Dans les cantons où les impôts sont élevés, le taux d’épargne est généralement plus élevé que dans les cantons où les taux d’imposition sont faibles.

Acquérir de l’expérience

Enfin, il est également intéressant d’investir dans le 3e pilier afin de développer le sens des responsabilités et d’acquérir de l’expérience en matière de prévoyance. En effectuant des paiements anticipés, les jeunes adultes apprennent à prendre soin d’eux-mêmes et à gérer leur argent de manière responsable. Ils ont également moins de difficultés à verser des montants plus importants dans des régimes de retraite privés plus tard. Investir dans un fonds d’investissement du 3ème pilier et suivre ses performances permet également de comprendre le fonctionnement des marchés boursiers.


Les commentaires sont fermés.

Nouveau commentaire